Un chercheur montréalais expert du sida se noie en Floride

Mark Wainberg lors de la 15e Conférence internationale sur le sida à Bangkok, en 2004
Photo: Archives Agence France-Presse Mark Wainberg lors de la 15e Conférence internationale sur le sida à Bangkok, en 2004

Un réputé chercheur montréalais en matière de VIH/sida est mort en Floride.

La police de Bal Harbour, près de Miami, a confirmé que Mark Wainberg s’était noyé mardi après-midi alors qu’il nageait avec son fils.

Directeur du Centre SIDA McGill et professeur en médecine, microbiologie et immunologie à l’Université McGill, le docteur Wainberg était un chercheur de renommée internationale. Il est notamment connu pour avoir découvert le médicament antiviral 3TC en 1989.

 
La mort de M. Wainberg représente une « perte énorme », a réagi la présidente et porte-parole de la Fondation Farha, Linda Farha. L’organisme chapeaute des collectes de fonds pour la lutte contre le sida et le VIH au Québec.

« Je pense que c’est une journée hyper triste parce que c’est quelqu’un qui était très dévoué à la cause. […] C’était vraiment un pionnier », a-t-elle dit, soulignant le dévouement du chercheur autant à Montréal qu’à l’international.
 

Le capitaine Miguel De La Rosa, de la police de Bal Harbour, a indiqué que des agents avaient été alertés qu’une personne éprouvait des difficultés dans l’eau vers 14 h 40, mardi.

Le fils de M. Wainberg a pu tirer son père hors de l’eau et l’emmener sur la rive, où les agents ont tenté une réanimation cardio-pulmonaire, a précisé M. De La Rosa.

La mort du septuagénaire a ensuite été constatée à l’hôpital, a-t-on ajouté.

Au moment où la noyade est survenue, des drapeaux rouges étaient disposés sur la plage pour indiquer que le courant était fort, a par ailleurs affirmé le capitaine De La Rosa.


 
1 commentaire
  • Luc Beauchemin - Abonné 12 avril 2017 23 h 35

    Récipiendaire du Prix du Québec — Prix Wilder-Penfield 2010

    Je porte à votre attention que le Dr Mark Wainberg a aussi reçu en 2010 le Prix du Québec pour l'ensemble de sa carrière — Prix Wilder-Penfield (volet scientifique — la plus haute distinction attribuée à une chercheuse ou un chercheur pour l'ensemble de sa carrière dont l’objet de recherche appartient au domaine biomédical.) Référence : http://www.prixduquebec.gouv.qc.ca/prix-qc/desclau