Suicide: Québec appelé à investir

Le Québec doit investir davantage pour la prévention du suicide sur le Web et pour y repérer les signaux de détresse, a soutenu l’homme d’affaires Alexandre Taillefer, dont le fils s’est enlevé la vie. M. Taillefer est le porte-parole de la semaine nationale de prévention du suicide, qui adopte cette année le slogan « Le suicide n’est pas une option ». Selon lui, les personnes suicidaires lancent souvent des messages avant de passer à l’acte, et parfois ces appels à l’aide sont envoyés dans des environnements virtuels et sur les réseaux sociaux. Trois personnes s’enlèvent la vie chaque jour au Québec, selon les données de l’Institut national de santé publique. En 2014, 1125 Québécois se sont suicidés et 75 % d’entre eux étaient des hommes. La semaine nationale de prévention du suicide se déroule du 29 janvier au 4 février.

1 commentaire
  • Christian Debray - Abonné 2 février 2017 07 h 10

    Un suicide est un suicide

    La prévention du suicide est importante, la prévention de tous les suicides. Un suicide est un suicide qu’il soit assisté ou non. Le suicide assisté est même pire, il est plus près d’un meurtre. Il laisse dans le deuil un nombre égal de personnes par un départ prématuré.

    Pensez-y encore