Des services d’avortement bientôt offerts à l’Île-du-Prince-Édouard

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard avait annoncé en mars dernier que les femmes auraient finalement accès à des services d’avortement dans leur province.
Photo: Sue Ogrocki Associated Press Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard avait annoncé en mars dernier que les femmes auraient finalement accès à des services d’avortement dans leur province.

Summerside — L’Île-du-Prince-Édouard est sur le point de ne plus être la seule province du Canada à ne pas offrir aux femmes des services d’avortement.

Le ministère provincial de la Santé a annoncé que d’ici la fin du mois de janvier, des interruptions de grossesse jusqu’à 12 semaines et des services de contraception seront offerts provisoirement à l’hôpital du comté de Prince, à Summerside.

Les services seront ensuite transférés au centre de santé reproductive lorsque sa construction sera terminée.

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard avait annoncé en mars dernier que les femmes auraient finalement accès à des services d’avortement dans leur province.