Des médecins rappelés à l’ordre

Deux médecins de famille sur trois ne recrutent pas suffisamment de nouveaux patients, déplore le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui exhorte la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) à intervenir auprès de ses membres pour corriger rapidement le tir. Le ministre a présenté mardi une mise à jour de l’entente conclue l’an dernier avec la FMOQ, qui s’est engagée à ce que 85 % des Québécois aient accès à un médecin de famille d’ici le 31 décembre 2017, à défaut de quoi le projet de loi 20 pourrait s’appliquer aux omnipraticiens. Certains pourraient ainsi voir leur rémunération être réduite de jusqu’à 30 %. En date du 23 septembre, soit à mi-parcours, le taux d’inscription s’élevait à 72,7 %, soit en deçà de la cible de 74 %. De son côté, le président de la FMOQ, Louis Godin, estime que Québec a également sa part de responsabilité.

À voir en vidéo