Le ministre Barrette rejette la proposition de l’IRIS

L’Institut de recherche et d’informations socio-économiques erre quand elle demande à ce que la rémunération des médecins québécois soit réduite de 12 %, ont affirmé les principaux intéressés mercredi, appuyés par le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette lui-même.

« Les sommes d’argent dévolues à la rémunération des médecins, par personne, au Québec, sont de 13 % inférieures à l’Ontario. Je vois mal comment on peut dire que les médecins sont trop rémunérés », a réagi Gaétan Barrette lors d’une mêlée de presse. « C’est exactement la différence de richesse des deux provinces », a-t-il ajouté.

La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) estime pour sa part que les conclusions de l’IRIS sont « biaisées » et leur étude, « bâclée ». Les données sont « partielles et incomplètes », ce qui est « navrant », selon la FMOQ. « Et L’IRIS ajoute malheureusement sa voix à ce concert antimédecins regrettable qui ne repose sur aucune donnée complète et incontestable », a affirmé son président, le Dr Louis Godin, dans un communiqué.

La FMOQ a demandé à une firme comptable indépendante de procéder à une analyse « rigoureuse et complète » des écarts de rémunération actuels entre les médecins omnipraticiens québécois, ontariens et ceux du reste du Canada, ainsi qu’entre les médecins omnipraticiens et spécialistes québécois.

14 commentaires
  • Denis Paquette - Abonné 15 juin 2016 21 h 05

    On fait ti dur juste un peu

    Pourquoi il serait d'accord, ce sont ses vaches a lait, ils lui ont donner un million de dollar lorsqu'il est parti et lui en donnerons deux qu'il aura fini de les enrichir, quel gagne de parvenus et c'est nous qui finançons ces actes de folie, on fait ti dur juste un peu

  • Raymond Chalifoux - Abonné 15 juin 2016 21 h 16

    Et si l'on tentait..

    ... de recruter (pour vrai) de très bons médecins étrangers?

    Eux accepteraient peut-être la rémunération que nous sommes en mesure de payer?

  • - Inscrit 15 juin 2016 21 h 55

    Le nouveau clergé ce sont eux.

    Ne touchez as aux médecins. Ils sont les grands prètres d'une société malade dans tous les sens du terme. Une société bouffeuse de pillules et qui veut un médecin à chaque coin de rue, comme jadis les églises et les chapelles de nos villages et de nos villes.

    Toutes les statistiques le montrent. On nous parle toujours de pénurie de médecins au Québec, pourtant le taux médecins par habitant est dans le taux le plus élevé au Canada, et ce depuis plus de 15 ans, et le Québec est une des provinces où l'acces aux médecins est le plus difficile. Comment expliquer ça ?

    Sous Charest, les libéraux ont donné aux cliniques GMF plus de ressources en demandant de prendre plus de patients. Quand vint le temps des bilans, on s'est rendu compte que les médecins avaient empochés sans donner plus de service... le gouvernement Couillard a simplement effacé l'ardoise, et on apprenait cette semaine que ... poufff ... les GMF allaient voir leur financement augmenter du double (100%) pour le même nombre de patient vu.

    Si tout ça n'est pas un immence scandale c'est quoi ?

    Et le ministre à aujourd'hui le culot de venir, du haut de son arrogance habituelle, rejeter du revers de la main une étude indépendante qui ne lui plait pas.

    Le plus risible. c'est quand la Fédération des omnipraticiens dit avoir commander une étude "indépendante" pour comparer la rémunération des médecins du Québec avec celle des médecins des autres provinces. On nous prend vraiment pour des caves !

    • - Inscrit 16 juin 2016 06 h 58

      Et c'est sans parler de la "clause remorque".

      On apprenais il y a quelques semaines que les médecins recevraient, en plus de la forte augmentattion consentie par les ministre-docteur Bolduc et Barrette, l'augmentation des autres employés de l'État. Ainsi, les médecins, ont droit à leur augmentation et à celle des autres. Si c'est pas beurrer épais ça, c'est quoi ? En fait, les épais c'est nous qui payons plus pour des services que nous n'avons pas.

  • Maxime Parisotto - Inscrit 15 juin 2016 22 h 43

    Il y a plus d'habitant en Ontario qu'au Québec...

    • Sylvain Auclair - Abonné 16 juin 2016 11 h 10

      Mais on parle de somme per capita.

  • Marc-André Maranda - Abonné 15 juin 2016 22 h 46

    La fameuse mange de manoeuvre

    On a entendu ce soir le PM Couillard parler à satiété de la marge de manoeuvre qu'il a dégagé en coupant allègrement dans les services, marge de manoeuvre qui sera affectée, dit-il, au rehaussement des services. Or, cette marge de manoeuvre a servi et servira encore à payer les hausses de rémunération des médecins. Il y a quelqu'un quelque part qui nous berne joyeusement.