Grippe aviaire: appel à l'aide de l'OMS

Toronto — L'Organisation mondiale de la santé a demandé à Santé Canada de lui prêter davantage d'experts pour l'aider à contrer l'explosion de grippe aviaire qui secoue l'Asie.

Plusieurs pays ont ainsi été sondés par l'OMS pour tenter de rassembler des équipes internationales d'experts qui pourront se rendre dans les zones affectées, a indiqué la porte-parole de l'organisation genevoise, Maria Cheng. Santé Canada examine la requête, a affirmé un porte-parole, Emmanuel Chabot, ajoutant que le ministère vérifie s'il a la capacité d'envoyer du personnel additionnel. Deux représentants de Santé Canada sont déjà en Thaïlande pour assister l'OMS. Par ailleurs, le premier cas suspect de grippe aviaire en Europe semble désormais écarté. Un expert effectuant des tests sur une touriste revenant de Thaïlande, hospitalisée à Hambourg, a affirmé hier qu'il y avait très peu de risques que celle-ci ait contracté la grippe aviaire. La patiente, qui se plaignait de nausées, vertiges et fièvre, a été transportée à l'Institut de médecine tropicale Bernhard Nocht de Hambourg pour des examens.