Le «québécol» contre l’inflammation

Québec — L’arthrite et d’autres problèmes inflammatoires pourraient un jour être traités à l’aide d’un médicament contenant une molécule provenant du sirop d’érable. Des chercheurs de l’Université Laval démontrent en effet dans une étude récente que le québécol, une molécule trouvée dans le sirop d’érable, possède d’intéressantes propriétés pour contrer les réactions inflammatoires de l’organisme. Découvert en 2011, le québécol apparaît durant le processus de fabrication du sirop à la suite de réactions chimiques qui transforment les polyphénols naturellement présents dans la sève d’érable. Après avoir réussi la synthèse complète du québécol et de ses dérivés, des chercheurs de l’Université Laval, sous la supervision du chimiste Normand Voyer, ont voulu en évaluer les propriétés anti-inflammatoires. Les tests menés par les chercheurs ont révélé que le québécol freine la réaction inflammatoire des macrophages et que certains dérivés se révèlent même plus efficaces que la molécule originale.