Le vaccin contre la grippe est sécuritaire pour les enfants allergiques

<p>Les enfants et les jeunes contribuent grandement à la propagation du virus de la grippe, d’où l’importance qu’ils soient vaccinés.</p>
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir

Les enfants et les jeunes contribuent grandement à la propagation du virus de la grippe, d’où l’importance qu’ils soient vaccinés.

Il est peu probable que le vaccin contre la grippe provoque une réaction allergique chez les enfants allergiques aux oeufs, démontre une étude publiée par le journal médical The BMJ.

Le vaccin LAIV — qui est administré par voie nasale et qui a été conçu spécifiquement pour les jeunes — est aussi sécuritaire pour les enfants dont l’asthme est bien contrôlé ou qui souffrent d’une respiration sifflante récurrente, poursuivent les chercheurs.

Les enfants et les jeunes contribuent grandement à la propagation du virus de la grippe, d’où l’importance qu’ils soient vaccinés.

L’étude a porté sur 779 jeunes âgés de 2 à 18 ans, dont 315 qui avaient eu une réaction allergique aux oeufs au cours de l’année précédente et 445 qui souffraient d’asthme ou d’une respiration sifflante.

Les sujets ont été observés pendant au moins 30 minutes après avoir reçu le vaccin et un suivi téléphonique a été effectué 72 heures plus tard. Un autre suivi a été effectué après quatre semaines auprès de ceux atteints d’asthme ou de respiration sifflante.

Aucune réaction allergique systémique n’a été constatée deux heures après la vaccination. Neuf participants ont eu une réaction allergique mineure et vraisemblablement locale, comme une irritation de la peau ou une démangeaison.

Des effets potentiellement attribuables au vaccin ont été notés chez 221 sujets, mais aucune hospitalisation n’a été requise.

Les chercheurs concluent donc que le vaccin est sécuritaire pour les enfants allergiques aux oeufs, à l’exception de ceux chez qui les oeufs ont déjà provoqué une réaction anaphylactique sévère ayant nécessité une hospitalisation.