CHUM: Jacques Turgeon démissionne

Jacques Turgeon
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir Jacques Turgeon

Jacques Turgeon démissionne à nouveau du CHUM.

À peine 4 mois après avoir démissionné avec fracas de son poste de président-directeur-général du Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM) et avoir négocié une entente avec le ministre de la Santé Gaétan Barrette pour reprendre les rênes de l’hôpital, Jacques Turgeon annonce qu’il quitte définitivement son poste pour aller travailler dans une entreprise américaine.

« À titre de scientifique en chef, il pourra développer de nouveaux outils de pharmacothérapie », peut-on lire dans le communiqué du CHUM émis mardi midi.

« En dépit des événements des derniers mois, je quitte le CHUM avec le sentiment du devoir accompli », a souligné M. Turgeon dans ce communiqué.

Le ministre a été avisé de cette décision lundi soir, affirme son attachée de presse Joanne Beauvais. « Cette nouvelle est dommage pour le CHUM et nous souhaitons à M. Turgeon beaucoup de succès dans la poursuite de ses projets. »

Sa démission sera effective à compter du 4 septembre, conformément à son contrat d’embauche.

Un nouveau p.-d.g. devra être nommé d’ici là pour « continuer les démarches dans la transition vers le nouveau CHUM », précise le cabinet du ministre.

À voir en vidéo