Vaccination contre le VPH: les pharmaciens veulent inclure les jeunes hommes

L’Association des pharmaciens du Canada plaide pour la vaccination non seulement des jeunes femmes, mais aussi des jeunes hommes contre le virus du papillome humain (VPH). L’association entend d’ailleurs soulever cette question de la stratégie nationale d’immunisation durant la campagne électorale fédérale. La famille des virus du papillome humain, ou VPH, comprend plusieurs types de virus. Certains se transmettent sexuellement. Il s’agit d’ailleurs de la maladie transmise sexuellement la plus fréquente au Canada, selon l’association. Et très souvent, les personnes infectées n’ont pas de symptômes. Les infections par le VPH peuvent entraîner des cancers, notamment du col de l’utérus, voire des décès. Un programme pancanadien de vaccination contre le VPH a déjà été lancé au pays en 2008. Le gouvernement fédéral y avait investi quelque 300 millions de dollars. Le programme permet de vacciner principalement les filles et les jeunes femmes. Mais plusieurs acteurs du milieu de la santé militent pour que l’on vaccine également les jeunes hommes. Certaines provinces le font, comme la Nouvelle-Écosse, l’Alberta et l’Île-du-Prince-Édouard. Mais le programme devrait être étendu, selon l’Association des pharmaciens du Canada.

À voir en vidéo