La quarantaine pour 29 fermes de l'Ontario

Toronto — Vingt-neuf fermes aviaires ontariennes sont en quarantaine après que la présence du virus de la grippe aviaire H5N2 eut été détectée au sein d’un élevage de dindes.

Mercredi dernier, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) avait confirmé la présence du virus dans une ferme près de Woodstock, en Ontario, et placé un total de neuf fermes en quarantaine. L’Agence vient d’en ajouter 20 autres, portant le total à 29.

Tous les élevages se situent dans une « zone de contrôle » de la grippe aviaire établie afin de « superviser le mouvement des animaux, des produits et de l’équipement dans la région en vue de limiter la propagation de la maladie ». Cette « zone de contrôle » est en fait un périmètre préventif de 10 kilomètres autour de la ferme où l’ACIA a détecté la grippe aviaire, dans le comté d’Oxford.

Les États-Unis ont reconnu la zone de contrôle de l’ACIA et le commerce de volailles provenant de l’extérieur de celle-ci reprendra lundi. Toutefois, les sanctions commerciales imposées par le Japon, Taïwan, Hong Kong, l’Uruguay et la Barbade sont toujours en vigueur.

Le Dr Abed Harchaoui, vétérinaire principal pour les maladies animales exotiques, a déclaré que la zone de contrôle demeurera en place jusqu’à ce que l’ACIA soit convaincue que le virus n’y est plus présent. D’ici là, les fermes placées en quarantaine devront obtenir des permis pour déplacer des produits hors de leurs exploitations.

À voir en vidéo