852 nouveaux médecins en 2013

Le Québec s’est enrichi de 852 nouveaux médecins en 2013, pour un ajout net de 455 médecins en tenant compte des départs et des retraites. Le Collège des médecins publiait mercredi son bilan annuel des effectifs médicaux. « Depuis 2009, les statistiques sont encourageantes », selon son président, le Dr Charles Bernard. Au 31 décembre 2013, il y avait 19 818 médecins actifs au Québec, dont 40 % étaient des médecins de famille. Le ratio hommes-femmes continue à progresser, sans atteindre encore la parité : 45,5 % des médecins sont des femmes. Dans les facultés, toutefois, on trouve plus de 62 % de femmes, ce qui contribue à renverser graduellement la tendance. Presque 60 % des médecins exercent dans les régions les plus populeuses de la province, soit Montréal, Québec et la Montérégie.

3 commentaires
  • Pierre Lefebvre - Inscrit 30 janvier 2014 07 h 54

    Calcul

    Bon, je vais faire un calcul froid : Nous avons maintenant 852 nouveaux médecins en 2013. Si nous perdons, mettons 500 médecins trop obtus pour enlever leurs symboles religieux pendant les heures de travail, il nous reste un résultat positif de : 352 docteurs qui pensent à peu prêt comme tout le monde. Et ne pensons pas que ce nombre de médecins englobe le reste de tous les médecins à venir. Ce chiffre est temporaire. En athlétisme, ça s'appelle reculer pour mieux sauter !

    La liberté de mouvement : Personne n'est obligé de rester et nous ne sommes pas obligé de les retenir !

    Je dis ça de même.

    PL

  • Martine Fortin - Inscrite 30 janvier 2014 11 h 06

    Équité SVP

    M.Lefebvre a raison, ceux et celles qui veulent étudier "pas cher" au Québec doivent respecter la population québecoise. Sinon, comme en Australie, qu'ils aillent ailleurs. On respecte le Québec ou bien, on fout le camps et rembourse les frais scolaires.

    Faut obtenir la parité 50/50 dans les inscriptions en médecine. Actuellement, selon des recherches que j'ai fait dans des universités, près de 70% des inscriptions sont
    accordés aux filles. Même, le Doc Mailloux disait 80%.

    Dans notre gouverne-maman matriarcal, on pense que la note académique est le seul critère pour obtenir compétence en médecine. J'ai toujours été décue avec les
    jeunes femmes médecins lors de mes visites médicales. Ma réalité.

  • Claudette Piché - Inscrite 30 janvier 2014 18 h 48

    Un spécialiste de la Maladie de Lyme?

    Combien de ceux-là voudront soigner la Maladie de Lyme de façon chronique? Lever la main SVP...Il y a une file de malades qui attendent cette reconnaissance