Compressions au CUSM: les employés ont manifesté contre le manque de transparence

Ils protestaient contre le refus de l'administration du CUSM de partager en détail son plan de compressions avec le plus important syndicat du centre hospitalier anglophone.

Le CUSM fait face à un déficit record qui pourrait atteindre 100 millions.

Le Syndicat des employés du Centre universitaire de santé McGill (FSSS-CSN) croit que ce déficit découle de la mauvaise gestion et de l'administration de l'ancien directeur général, Arthur Porter.

Il pointe également du doigt les coûts plus élevés et non prévus pour la construction du nouveau méga-hôpital.

La direction de ressources humaines du CUSM a laissé entendre que 200 postes seraient abolis cette année dans le cadre de compressions budgétaires de 28 millions et que d'autres coupes, de l'ordre de 22 millions, seront planifiées pour 2014-2015.

Le président du syndicat, Paul Thomas, estime que la CSN possède une expertise incontournable dans l'organisation du travail. Il demande que les représentants des travailleurs du CUSM soient informés et consultés sur la manière d'équilibrer le budget d'un milliard de dollars du centre hospitalier.

À voir en vidéo