Rappel de galettes de boeuf contaminées à l’E. coli

Photo: Jim Cole Associated Press

La chaîne de magasins Safeway rappelle toute une gamme de galettes de boeuf congelées qui pourraient être contaminées par la bactérie E. coli O157 : H7, a annoncé l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) lors d’une téléconférence à l’intention des médias. Les galettes qui font l’objet d’un rappel sont des « burgers » des marques The Gourmet et The Butcher’s Cut, qui ont été préparés par la compagnie Cardinal Meat Specialists à Mississauga, en Ontario.

L’ACIA mène actuellement une enquête à l’usine Cardinal Meat Specialists, responsable de la fabrication de ces galettes à Mississauga, en Ontario, afin de déterminer comment les galettes ont pu être contaminées. Selon Diane Allan, directrice du département des sciences de la salubrité des aliments à l’ACIA, l’enquête vise à vérifier que les mesures de contrôle de la bactérie E. coli ont été correctement appliquées lors de la production et à retrouver la trace de tous les ingrédients en provenance du Canada et de l’étranger qui entrent dans la composition de ces galettes de boeuf. « Il se peut que d’autres produits soient rappelés à la suite de cette enquête », a affirmé Mme Allan, avant de préciser qu’aucun lien n’a été établi jusqu’à maintenant entre cette contamination et celle survenue en décembre dernier à l’usine XL Foods en Alberta.


L’ACIA et l’Agence de santé publique du Canada (ASPC) ont été informées le 13 février par les autorités provinciales de l’Ontario et du Manitoba que deux personnes avaient souffert d’une infection similaire à la bactérie E. coli O157 : H7. Des techniciens de l’ACIA ont alors procédé à des analyses de galettes vendues en Ontario et au Manitoba, provinces d’origine des cas de contamination. Les résultats positifs de ces analyses ont conduit au rappel de tous les produits préparés la même date et sur la ligne de production utilisée pour la préparation de ces galettes, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta, en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest.


Pas de risque zéro


« Même dans un système de salubrité des aliments efficace comme celui qui existe au Canada, on ne peut éliminer complètement la présence de bactéries dans les produits crus, souligne Mme Allan. En 2006, 978 cas d’intoxication à l’E. coli ont été rapportés au Canada. En 2011, il y a eu 482 cas », a ajouté le Dr Howard Njoo, qui dirige la Direction générale de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses à l’ASPC.


Par conséquent, Mme Allan a insisté sur le fait qu’il est important que les consommateurs cuisent adéquatement leurs galettes de boeuf et, pour ce faire, qu’ils s’assurent que « la température interne atteint au moins 71 degrés Celsius. Lorsque les galettes sont plus épaisses, elles doivent être cuites plus longtemps, et ce, particulièrement si les galettes sont encore congelées. Les consommateurs peuvent aussi prévenir la contamination d’autres aliments en veillant à ce que les surfaces de préparation des aliments et des ustensiles de cuisine qui sont entrés en contact avec le boeuf cru soient bien nettoyés au savon et à l’eau », a-t-elle précisé.

À voir en vidéo