Les médecins de famille n’offrent pas moins de services

Il est faux de croire que les médecins de famille travaillent moins tout en étant mieux rémunérés, avance le président de l’Association des jeunes médecins du Québec (AJMQ), le Dr François-Pierre Gladu, qui rappelle que ces derniers travaillent en moyenne 50 heures par semaine. Il met en doute les conclusions du chercheur Damien Contandriopoulos, qui a calculé à partir des données de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) que les omnipraticiens touchent 35 % de plus depuis cinq ans tout en fournissant 5 % moins de services médicaux. « D’abord, je doute de la méthodologie pour arriver à cette conclusion. Ensuite, une bonne partie s’explique probablement par le rattrapage salarial qui vise à combler l’écart entre les omnipraticiens et les spécialistes », dit le Dr Gladu. Pour lui, le goulot d’étranglement qui mine l’accessibilité réside dans l’obligation, pour les médecins en début de carrière, de travailler un certain nombre d’heures à l’hôpital.

À voir en vidéo