Productivité et qualité des soins de santé

La Fédération des syndicats de la santé et des services sociaux (F4S-CSQ) a ajouté sa voix à celles d’autres syndicats qui dénoncent l’implantation de méthodes destinées à augmenter la productivité du personnel dans le réseau de la santé. La Fédération invite le nouveau ministre de la Santé, Réjean Hébert, à « faire le ménage » dans tous les projets d’optimisation en cours et à « prendre ses distances » par rapport à son prédécesseur, Yves Bolduc, sur cette question. Selon la F4S-CSQ, l’implantation de ces méthodes, souvent confiée à des firmes privées, présente un risque de « dérive » lorsque les objectifs de performance sont appliqués au détriment de la qualité des soins. La F4S-CSQ compte environ 1600 membres qui travaillent dans les centres jeunesse et les centres de réadaptation.