500 millions $US contre le sida

Washington — Le président américain George W. Bush a promis hier d'investir 500 millions de dollars pour lutter contre la progression de l'épidémie de sida en Afrique et dans les Caraïbes.

Cette somme viendra étoffer le programme de prévention des contaminations mères-enfants, qui nécessite une batterie de traitements. Bush a ajouté que d'autres fonds pourraient s'ajouter à cette première manne et a invité d'autres États ainsi que les organisations internationales et les entreprises à lui emboîter le pas.

Une première tranche de 200 millions de dollars, soit le montant approuvé par le Sénat américain dans le cadre d'un plan d'urgence, sera débloquée durant l'exercice en cours. Les 300 millions restants, répartis sur les exercices 2003 et 2004, seront affectés aux pays d'Afrique et des Caraïbes où l'épidémie progresse le plus rapidement.