Pharmaceutique - Labopharm supprime 23 autres emplois

Laval — La société pharmaceutique de Laval Labopharm supprime 23 emplois afin d'économiser 2,7 millions par année, moins d'un mois après que sa coentreprise aux États-Unis eut sabré de moitié sa main-d'œuvre.

La compagnie a indiqué hier qu'elle comptera 71 employés pour soutenir ses activités, y compris en recherche et développement.

Ces coupes surviennent alors que Labopharm poursuit une révision stratégique amorcée en mars. Le président et chef de la direction, Mark D'Souza, a affirmé que cette révision demeure la «première priorité» de la compagnie et soutenu être «encouragé» par les progrès «constatés à ce jour».

Labopharm a fait état d'une charge de restructuration liée à ces coupes de 500 000 $, mais a dit économiser 6,5 millions cette année en réduction de personnel.

Le 23 juin, la société de Laval a annoncé que sa coentreprise avec l'italienne Gruppo Angelini avait réduit le nombre de ses employés du secteur des ventes de moitié, à 65 personnes, afin de réduire ses coûts. Cette diminution de la force de travail, qui entrera en vigueur le 1er juillet, doit permettre à Angelini Labopharm d'économiser 10,6 millions $US par année.

Labopharm s'est retirée du Nasdaq le 30 juin, mais demeure inscrite à la Bourse de Toronto.
1 commentaire
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 19 juillet 2011 15 h 13

    «Le Devoir» manque de nouvelles

    On peut lire dans l'article: «Cette diminution de la force de travail, qui entrera en vigueur le 1er juillet...»