Don de Rio Tinto Alcan - 10 millions pour les mégahôpitaux

Période faste pour les deux futurs mégahôpitaux de Montréal. Alors que les anglophones mettent ces jours-ci la dernière main à la configuration de l'Hôpital général de Montréal et que les francophones s'apprêtent à couler «le premier béton de l'hôpital», les deux établissements recevaient hier un don de dix millions qui donnera un nouvel élan à leur campagne conjointe de 300 millions chacune.

Le don, accordé par le géant Rio Tinto Alcan, sera partagé à parts égales entre le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) et le Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Il a valeur de symbole pour les deux partenaires, qui affichent toutefois un parcours très contrasté. Le CUSM a jusqu'ici récolté 235 millions, le CHUM, 50 millions seulement.

Le directeur général du CUSM, Arthur Porter, s'attend à atteindre son objectif d'ici un an. Celui du CHUM, Christian Paire, se donne plutôt un horizon de sept à huit ans. Il faut dire que la campagne du CUSM a commencé beaucoup plus tôt, en ciblant à la fois le monde des affaires et le grand public. «Voir la bâtisse s'élever» a aussi donné un sérieux coup de pouce, ajoute le Dr Porter.

Le CHUM a plutôt choisi de mener ses campagnes publique et auprès des entreprises séparément. «On est à la moitié de notre objectif de 100 millions sur les dons d'entreprises», explique Christian Paire. Quant à la grande campagne auprès du public, elle ne sera lancée qu'en octobre prochain, à l'occasion du 15e anniversaire du CHUM. «Je n'ai pas de souci du tout pour la campagne "corporative", le vrai challenge sera d'aller chercher les amis du CHUM. [...] Cela dit, je pense que le CHUM doit et va être un succès populaire.»

Christian Paire fait le pari qu'avec les nouvelles pierres qui s'ajoutent à l'édifice ces jours-ci, la réponse sera facilitée. «L'entente entre le consortium et le gouvernement sera signée dans la semaine. On a eu un très beau succès avec la mise sur le marché d'obligations. Le soumissionnaire est allé chercher 1,39 milliard.» Sur le terrain, le centre de recherche a atteint «une belle hauteur» et «le premier béton [de l'hôpital] sera coulé «quasiment dans la semaine».

Au diapason hier, MM. Paire et Porter ont tenu à souligner la bonne entente qui lie désormais leurs deux établissements. Ils ont salué au passage l'apport de l'homme d'affaires et ancien président d'Alcan, David Culver, qui les a rapprochés afin de construire, «non pas le Montréal d'hier, mais celui d'aujourd'hui et de demain».
3 commentaires
  • ClarkeCity - Inscrit 9 juin 2011 05 h 55

    Un don ?

    Soyons réaliste, on devrait regarder à combien de centaines de millions (sinon milliards ) de dollars est-ce que les québécois contribuent l'électricité à Rio Tinto Alcan à chaque année et quels sont les profits de cette entreprise ???

  • alen - Inscrit 9 juin 2011 07 h 17

    De quoi rager...

    C'est la preuve que ces compagnies ne paient pas l'impôt qu'elles devraient. Au surplus, elles viennent décider pour nous où leurs impôpts vont aller, dans la mesure où leur don est déductible d'impôts. Pathétique!..

  • Bernard Terreault - Abonné 9 juin 2011 14 h 06

    50/50

    Il ya 20% d'anglos et 80% de francos au Québec, il est naturel qu'on partage 50/50.