En bref - Pénurie de postes de médecins dénoncée

Les médecins spécialistes fraîchement diplômés ont du mal à trouver des postes dans les établissements de santé québécois, dénonce la Fédération des médecins résidents du Québec. Selon le président de l'Association, Charles Dussault, depuis trois ans, le gouvernement a gelé l'octroi de nouveaux postes afin de revoir le processus de répartition des médecins spécialistes dans la province.

Conséquence: des centaines de nouveaux médecins spécialistes se retrouvent bredouilles lorsqu'ils terminent leur formation. Ils sont donc obligés de quitter la province pour suivre une formation complémentaire dans l'espoir de dénicher un emploi à leur retour. Et si cela n'est toujours pas possible, ils doivent carrément changer de discipline, déplore Charles Dussault. Celui-ci demande donc qu'il y ait autant de postes disponibles que de nouveaux diplômés.