Santé maternelle - Oda espère de la flexibilité du G8

Halifax — La ministre canadienne de la Coopération internationale, Bev Oda, affirme que ses collègues du G8 et elle s'entendent pour dire qu'une certaine flexibilité est nécessaire pour déterminer comment ils pourront atteindre l'objectif du Canada d'améliorer la santé des femmes enceintes et des enfants dans les pays en voie de développement.

«Nous nous sommes entendus sur plusieurs principes qui guideront nos travaux et nos décisions et qui donnent à chaque pays la latitude requise pour développer des initiatives pour appuyer l'accent [que le] Canada [place] sur les mères et les enfants», a dit la ministre Oda en conférence de presse hier.

La flexibilité pourrait devenir une composante centrale du plan, au moment où le Canada adopte une position différente de celle de plusieurs de ses partenaires du G8 concernant la planification familiale dans les pays pauvres.