En bref - Bissonnette radié

Accusés à plusieurs reprises d'agressions sexuelles sur des patientes, le Dr Marc Bissonnette a été radié à vie par le Collège des médecins, qui a rendu sa décision publique hier. Le Conseil de discipline conclut toutefois qu'«il n'y a pas lieu de révoquer le permis» de ce dernier. Une radiation permanente peut faire l'objet d'une grâce.

Le Conseil reproche au chirurgien plastique deux agressions sexuelles survenues en 2002 et en 2003, pour lesquelles il a été reconnu coupable en juin 2008. Dans les deux cas, les patientes ont été victimes d'attouchements génitaux alors qu'elles étaient sous sédation. Le conseil reproche également au chirurgien d'avoir pratiqué en clinique alors qu'il n'était autorisé à pratiquer qu'en milieu hospitalier depuis 1995. «Aucune mesure prise jusqu'à maintenant ne semble avoir été en mesure de lui faire modifier son comportement», souligne le Conseil dans sa décision. Le dossier du Dr Bissonnette a atterri plusieurs fois sur le bureau du conseil de discipline. Le médecin a essuyé une radiation de cinq ans en 1995, puis une autre de dix ans en 2006, toutes deux pour des agressions et attouchements sexuels sur des patientes.