En bref - Listériose: l'ACIA a modifié ses règles

Toronto — L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a cessé de requérir des entreprises de transformation de la viande, le printemps dernier, qu'elles l'alertent au sujet de toute viande contaminée par la bactérie listeria. Voilà du moins ce qu'avancent le quotidien Toronto Star et le réseau de télévision CBC au terme d'une enquête.

À la fin de l'été, la société Aliments Maple Leaf a été impliquée dans une éclosion de cas de listériose à la grandeur du pays ayant fait 20 morts. Des inspecteurs de viande fédéraux et leur syndicat affirment que le changement de règle a probablement eu pour effet de rendre la situation pire qu'elle ne l'aurait été. Avant le 1er avril, si une entreprise transformant de la viande à l'intention du public obtenait un résultat positif à la suite d'un test de dépistage de la bactérie, des inspecteurs fédéraux en étaient informés. Ils étaient ensuite appelés à superviser les opérations de nettoyage, selon Bob Kingston, responsable du syndicat qui représente les inspecteurs de l'ACIA.