Une nouvelle étude encourageante sur le cancer du sein

Une nouvelle étude sur le cancer du sein suscite de nouveaux espoirs de guérison. Les chercheurs supervisés par le Groupe de recherche international sur le cancer du sein ont voulu vérifier si un médicament déjà connu, mais utilisé selon une nouvelle méthode, pouvait diminuer les risques de récidive pour les patientes frappées par un cancer à un stade peu avancé.

On a donc constaté, après 33 mois d'étude, qu'il y a une diminution de 50 % du nombre de décès et de rechutes grâce à l'utilisation planifiée du Taxotere. Les chercheurs émettent encore certaines réserves à cause de la courte période d'étude mais conservent espoir que les résultats se confirment à long terme.