En bref - Les risques du Zyprexa

Washington — Le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly a cherché pendant une décennie à minimiser les risques de son antipsychotique-vedette, le Zyprexa, affirmait hier le New York Times dans un article contesté par le fabricant.

Les responsables d'Eli Lilly ont soustrait aux médecins des informations importantes sur le lien entre le Zyprexa et l'obésité et sa tendance à augmenter le taux de glucose sanguin chez les patients, deux facteurs aggravant les risques de diabète, affirme le quotidien. Eli Lilly a vivement réagi à ces affirmations, en déplorant dans un communiqué «la publication illégale de documents confidentiels».