En bref - C. difficile inquiète les Québécois

Les trois quarts des Québécois craindraient d'être infectés par la bactérie C. difficile s'ils étaient hospitalisés, indique un sondage Léger Marketing réalisé pour le réseau TVA et dont les résultats ont été dévoilés hier.

Il semble que l'annonce de 11 décès à la suite d'une éclosion de la bactérie C. difficile à l'hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, la semaine dernière, ait créé une véritable crise de confiance des Québécois envers les hôpitaux de la province. Le sondage a été mené la fin de semaine dernière, les 11 et 12 novembre, auprès de 500 Québécois. La marge d'erreur est de plus ou moins 4,4 %, 19 fois sur 20. À la question «si vous ou l'un de vos proches deviez être hospitalisé, auriez-vous peur ou non d'être infecté par la bactérie C. difficile?», 71 % des personnes interrogées ont répondu oui. On remarque dans ce sondage que la tendance à craindre les possibilités d'infection croît en fonction de l'âge. Les personnes âgées de 55 à 64 ans sont les plus craintives.