En bref - Guerre juridique à l'hôpital Lachine

Le conflit qui oppose les partisans d'un changement de vocation de l'hôpital Lachine à ceux qui désirent son maintien en tant qu'hôpital complet et traditionnel prend une tournure juridique. Les médecins de l'établissement, rassemblés au sein de la Table sectorielle de l'hôpital Lachine, ont reçu il y a un mois des mises en demeure de la part de la direction de l'hôpital.

Celle-ci demande aux médecins-résistants de remettre dans les coffres de la Table sectorielle une somme de 10 000 $, somme que les médecins avaient dégagée afin de faire réaliser un avis juridique évaluant la légalité de la décision de l'administration de ne plus accepter d'ambulances à l'urgence. La direction allègue que la Loi sur la santé et les services sociaux ne donne pas le droit à une Table sectorielle d'intenter un recours juridique et que cette Table dépend de l'administration et ne peut donc aller contre ses volontés. Les médecins répliquent que «l'argent que détient la Table provient de cotisations des médecins qui y pratiquent et [que la direction] n'a aucun droit de contrôle sur celui-ci».