Matelas dangereux

Comment le matelas d'un petit poupon peut-il être dangereux ? Si la mousse de ce matelas est imprégnée de vomissure, soutiennent des spécialistes de la mort subite chez les nourrissons.

Le coupable serait une bactérie se développant dans la vomissure qui s'imprègne dans la mousse polyuréthane du matelas. Des experts de l'Université Montfort à Leicester (Angleterre) ont découvert qu'un matelas de nouveau-né, analysé après qu'il eut gigoté toute la nuit, dégagerait assez de bactéries dans l'air ambiant pour causer des risques mortels d'infections à la gorge. « Si ces bactéries se retrouvent dans la gorge du bébé, confient-ils au New-Scientist, elles envahissent les voix respiratoires. » Une fois ces bactéries bien installées, elles se réchauffent et produisent des « supertoxines » qui affaiblissent son système immunitaire ; d'où l'augmentation du risque de décès. Dans de tels cas, poursuivent-ils, le lait maternel serait peut-être une valeur plus sûre pour éviter de telles complications et garder bébé en vie.