En bref: Des vélos contre le VIH en Afrique

Toronto — Pour aider les travailleurs humanitaires à freiner la propagation de l'infection du VIH-sida en Afrique, la société Shimano Canada a fait un don de 200 bicyclettes.

«On nous a signalé qu'une bicyclette pouvait aider un travailleur de la santé à se déplacer davantage et plus rapidement que s'il le faisait à pied, a dit Bill Scullion, le directeur national des ventes de Shimano Canada. Une bicyclette permet au travailleur humanitaire de prévenir le virus du VIH/sida et d'apporter un soutien auprès de huit fois plus de personnes». M. Scullion a eu vent de cette initiative lors d'une rencontre avec l'entreprise Kona Bicycle. Il a aussitôt voulu participer au projet au Bostwana. «Ce n'était pas le projet typique pour encourager les gens à faire du vélo, mais plutôt un projet humanitaire grâce auquel nous verrons rapidement les effets positifs», a ajouté le directeur national des ventes de Shimano Canada. C'est au Bostwana, où vivent environ 1,8 million d'Africains, que le taux d'infection du VIH/sida est l'un des plus élevés du monde. Environ 38 % de la population est infectée par le VIH. Les 200 vélos seront prêts à la fin du mois de mars, selon Bill Scullion. Ils seront munis de freins à rétropédalage, de pneus plus lourds et d'un cadre adapté pour les travailleurs humanitaires qui sont majoritairement des femmes.