Ali Nestor acquitté des accusations qui pesaient contre lui

Ancien boxeur et spécialiste des arts martiaux, Ali Nestor a fondé en 2002 l’organisme Ali et les prince*sse*s qui vient en aide aux jeunes en situation de vulnérabilité.
Adil Boukind Archives Le Devoir Ancien boxeur et spécialiste des arts martiaux, Ali Nestor a fondé en 2002 l’organisme Ali et les prince*sse*s qui vient en aide aux jeunes en situation de vulnérabilité.

L’ex-boxeur Ali Nestor a été acquitté lundi matin des accusations d’agression sexuelle et de voies de fait qui avaient été portées contre lui l’an dernier. La plaignante a fait savoir au juge qu’elle ne souhaitait plus s’investir dans les procédures judiciaires.

Sans son témoignage, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) n’a « plus de preuve suffisante à présenter » pour mener à une condamnation, a fait savoir sa porte-parole, Me Audrey Roy-Cloutier.

Le juge Claude Lachapelle a été informé de la décision de la femme lundi matin au palais de justice de Joliette.

 

Les accusations avaient été portées contre Ali Nestor en juin 2021 pour des événements qui seraient survenus entre le 27 janvier 2018 et le 1er décembre 2020. Les deux chefs concernaient la même plaignante. Une ordonnance de non-publication interdit de dévoiler son identité.

« Ce n’est pas parce qu’on ne croit pas la plaignante ou qu’il y a des problèmes de preuve dans notre dossier », a souligné Me Roy-Cloutier. C’est la plaignante qui ne voulait « pas rebrasser » tout ce qui s’était passé, a-t-elle relaté.

Et dans un tel cas, le DPCP ne va pas forcer la plaignante à poursuivre : « on va respecter sa décision », a-t-elle ajouté, précisant que la femme était représentée par une avocate.

Ancien boxeur et spécialiste des arts martiaux, Ali Nestor avait fondé en 2002 l’organisme Ali et les prince*sse*s qui vient en aide aux jeunes en situation de vulnérabilité.

Environ un mois avant que les accusations ne soient portées par le DPCP, l’homme avait été nommé conseiller spécial au sein de l’équipe « Ensemble Montréal » de Denis Coderre, qui briguait alors la mairie de Montréal. M. Coderre l’en avait exclu rapidement, lorsque les allégations de voies de fait et d’agression sexuelle avaient fait surface.

L’acquittement met fin aux procédures criminelles contre Ali Nestor.

À voir en vidéo