Possible triple homicide à Brossard

Afin de ne pas nuire à l’enquête, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) n’a pas indiqué si les corps des victimes présentaient des marques de violence.
Mario Beauregard Archives La Presse canadienne Afin de ne pas nuire à l’enquête, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) n’a pas indiqué si les corps des victimes présentaient des marques de violence.

Une femme de 38 ans et ses deux enfants âgés de 5 et 2 ans ont été retrouvés morts dans la nuit de samedi à dimanche dans leur logement de Brossard. La police de Longueuil considère ces décès comme un triple homicide.

Un feu s’est déclaré vers 1 h dimanche matin dans le logement des victimes situé dans une tour d’habitation du boulevard du Saint-Laurent, en bordure du fleuve. Les premiers répondants, une fois sur place, ont pu circonscrire l’incendie et ont fait la macabre découverte. Afin de ne pas nuire à l’enquête, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) n’a pas indiqué si les corps des victimes présentaient des marques de violence. Le périmètre a été bouclé. Des enquêteurs sont à l’oeuvre pour comprendre les circonstances du drame.

Un homme considéré « comme un témoin important » a été interpellé sur les lieux, a noté le SPAL sans préciser s’il était lui-même considéré comme suspect. L’homme en question est actuellement interrogé par les policiers.

Les noms des victimes n’ont pas été divulgués par respect pour leurs proches.

Les autres locataires de la tour d’habitation n’ont pas eu à quitter leur domicile. L’incendie est resté circonscrit à l’intérieur du logement des victimes.

À voir en vidéo