Procès pour terrorisme: Djermane non coupable, Jamali coupable d’un chef réduit

Photo: Michaël Monnier Archives Le Devoir

Au terme de leur procès, deux ex-étudiants du Collège de Maisonneuve de Montréal ont été déclarés non coupables, mardi, des chefs d’accusation de crimes terroristes qui pesaient contre eux. El Mahdi Jamali a toutefois été reconnu coupable d’un chef d’accusation réduit de possession d’une matière explosive sans excuse légitime.
 

Le jeune couple avait plaidé non coupable aux chefs d’accusations d’avoir tenté de quitter le Canada en vue de commettre un acte terroriste à l’étranger, de possession d’une substance explosive dans un dessein dangereux et d’avoir commis un acte au profit ou sous la direction d’un groupe terroriste.
 

Sabrine Djermane, âgée de 21 ans, a été acquittée des trois chefs qui pesaient contre elle.
 

El Mahdi Jamali, âgé de 20 ans, a été reconnu coupable sur un chef : possession d’explosif dans un dessein dangereux. Il s’agit toutefois d’une accusation moindre, soit de possession sans excuse légitime, une possibilité qui avait été offerte aux jurés par le juge Marc David qui présidait le procès.
 

Le jury de 11 personnes a rendu ses verdicts peu avant midi mardi, lors de leur cinquième journée de délibérations.
 

L’avocat de El Mahdi Jamali, Tiago Murias, a déclaré en quittant la salle de cour « être bien content du verdict ».
 

Celui de Sabrine Djermane, Me Charles Benmouyal, n’a pas voulu répondre aux questions des journalistes dans l’immédiat, lançant avec un sourire qu’il devait d’abord s’occuper de la libération de sa cliente.
 

Les deux jeunes avaient été arrêtés le 14 avril 2015 par la Gendarmerie royale du Canada.

Ils étaient en détention depuis cette date.
 

Le procès avait débuté le 12 septembre à Montréal. Les avocats du couple n’ont pas fait entendre de témoins en défense et les accusés n’ont pas témoigné. De son côté, la poursuite a appelé à la barre 31 témoins et produit de nombreuses preuves matérielles.

8 commentaires
  • Jean Gadbois - Inscrit 19 décembre 2017 12 h 55

    Un chef d'accusation réduit?

    Tout un chef ce Jamali!
    Qui sait? Peut-être qu'éventuellement, il pourrait nous concocter un mets exotique dont le succès serait ... explosif. Vive l'amalgame des cultures par le fait de côtoyer nos concitoyens venu du Maghreb ou d'ailleurs; on goûte à leur cuisine et on fait dans le multiculturalisme au nom du vivre-ensemble et de la richesse de la mixité, assaisonné de saveurs locales de la société d'acceuil pour bien marquer la volonté d'intégration dans un Québec fier de sa poutine cosmopolite et ouvert à "l'autre", qui combat le racisme systémique et doit répondre aux chantres de la nouvelle société bien-pensante... Yess sir!
    Sortons nos dollars, on va certainement devoir leur verser une somme importante pour "compensation de dommages et intérets liés à de fausses accusations et atteinte à la réputation".
    Merci à ces deux jeunes gens pour la leçon de mieux-être collectif!
    Joyeux temps des Fêtes à eux! (car le joyeux Noël doit désormais être exclu du décor sociétal).

    • Claire Dumouchel - Abonnée 19 décembre 2017 18 h 00

      Car, on s'entend, un terroriste québécois né au Québec ça n'existe pas... Bissonnette, c'est qui ça?

    • Jean Gadbois - Inscrit 19 décembre 2017 22 h 56

      @ Mme. Dumouchel,
      Ouiiii! Bravo! nous avons les nôtre, ils ont les leurs, faisons équipe, ça fait très "intégration, ouverture et vivre-ensemble"!

    • Jean Gadbois - Inscrit 19 décembre 2017 23 h 01

      Mais sauf qu'à Bissonnette, on aura vraisemblablement pas à lui verser une compensation financière pour "atteinte à la réputation et fausses accusations", dans son cas c'est clair, net et précis...

  • Jean Gadbois - Inscrit 19 décembre 2017 13 h 07

    Et, à quand...

    La décriminalisation et la légalisation des explosifs?
    Mais le débat devra porter sur l'âge légal et la possesion simple.
    Après la SAQ, la SCQ, la SEQ? Les centres de distribution devraient être sous contrôle de l'État et les profits pourraient servir à la prévention.

  • Maxime Parisotto - Inscrit 19 décembre 2017 18 h 41

    En bas de la prison à vie j'aurais été déçu. Là c'est une blague. Enfin le droit c'est le droit. Espérons que ce soit pas fini ça...
    Par contre eux-autres, ils vont être surveillés par tout le monde, mettons qu'à leur place je me tiendrais tranquille et je me montrerait pas trop. Des gens qui ont avoué ouvertement que ça leur tentait bien gros de nous tuer, en posant des bombes, donc mort atroce aveugle d'innocents, enfants etc...je crois pas qu'ils vont trop se sentir en sécurité ici...je leur souhaite bien des malheurs dans la vie...

    • Jean Gadbois - Inscrit 20 décembre 2017 00 h 56

      @M. Parisotto,

      "Notre" droit, c'est leur droit.
      Dans d'autres pays, y compris les pays de leurs parents, on aurait pas fait dans la dantelle avec un tel cas. On peut en être sûr.
      Ici, comme vous dites, c'est une blague, voilà le problème. Et c'est tout le drame qui se profile sous nos yeux de bien-pensants, gommés par nos droits et libertés exacerbés mais enviés partout dans le monde. Paradoxe gentil... et réconfortant pour les autochtones que nous sommes commes pour les sujets de leurs majestés Trudeau père et fils qu'ils voulaient et maintenant veulent voir frayer parmi nous.
      Quelle est cette intention derrière ce laxisme néo-libéral-post-vérité vehiculé par un occident qui ne cesse de s'excuser d'avoir spollié leurs ressources, à ces gens qui viennent nous faire exploser des bombes dans notre visage propret et asceptisé?
      Dites-moi.

    • Maxime Parisotto - Inscrit 20 décembre 2017 11 h 22

      Les droits et les libertés sont inviolables selon moi, même si ça abouti à relâcher des terroristes. Le but du terrorisme est JUSTEMENT de nous forcer à nous restreindre nous-mêmes dans nos libertés. Par la peur.
      Charlie Hebdo: ça a eu un effet sur la liberté d'expression
      Bataclan: les gens ont un peu peur d'aller voir des spectacles
      Terrorisme islamiste, le plus souvent perpétré par des arabes/orientaux, vise justement, en autres, à attiser le racisme envers ces ethnies, pour causer une guerre de civilisation.
      Beaucoup tombent dans le piège...