L’avocat de Nathalie Normandeau dépose une requête

Québec — Bien des choses restent à préciser avant que ne puisse se tenir le procès de l’ex-vice-première ministre libérale Nathalie Normandeau, estime son avocat, qui a déposé vendredi une requête devant la Cour du Québec. Me Maxime Roy soutient que les chefs d’accusation contre sa cliente couvrent une période beaucoup trop longue, soit de 2000 à 2012. Mme Normandeau était ministre des Affaires municipales entre 2005 et 2009. Il est déraisonnable d’obliger Nathalie Normandeau à défendre l’ensemble des décisions politiques prises dans sa carrière, a ajouté Me Roy. Il demande que la Couronne — qui entretient une théorie « vague », selon lui — établisse clairement les transactions qui lui sont reprochées.