Mort de Clément Ouimet: le SPVM remet un dossier au DPCP

Clément Ouimet a été heurté par un automobiliste effectuant illégalement un demi-tour sur le mont Royal.
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir Clément Ouimet a été heurté par un automobiliste effectuant illégalement un demi-tour sur le mont Royal.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a soumis un dossier au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) en lien avec la mort du cycliste Clément Ouimet, survenue le 4 octobre dernier.

Le jeune cycliste de haut niveau âgé de 18 ans a été heurté par un automobiliste effectuant illégalement un demi-tour alors qu’il s’entraînait sur la montagne. Le DPCP devra décider si des accusations formelles doivent être déposées contre le conducteur fautif.



La Ville de Montréal avait rapidement mis en place des mesures de sécurité temporaires sur les lieux du drame, où de nombreux demi-tours illégaux ont été observés dans les jours suivant le décès du jeune homme. Des panneaux signalant l’interdiction d’effectuer cette manoeuvre ont été installés, ainsi que des caméras de surveillance et un afficheur de vitesse. Le muret séparant les voies au centre de la route a également été allongé d’une dizaine de mètres.

Par ailleurs, un vélo fantôme en hommage à Clément Ouimet a été installé en octobre au pied du mont Royal, à l’endroit précis où le cycliste a perdu la vie.

D’autres détails suivront.