Des ex-hassidim pourront poursuivre Québec

Un couple d’ex-juifs hassidiques pourra poursuivre le gouvernement du Québec et des institutions juives, qu’ils accusent de les avoir abandonnés dans des écoles illégales. Yohanon Lowen et Clara Wasserstein ont remporté une première manche contre le gouvernement, qui a tenté de faire échouer leur poursuite. « C’est une première victoire, parce que le Tribunal a jugé que la question sur la responsabilité du gouvernement par rapport à des écoles illégales juives mérite d’être posée », fait valoir leur avocate, Me Clara Poissant-Lespérance. Le couple, qui a grandi dans la communauté Tash, a fréquenté des écoles où l’éducation des enfants est dispensée selon les traditions juives ultraorthodoxes, à Boisbriand. Selon eux, le gouvernement du Québec contrevient à ses obligations en connaissant l’existence de ces écoles illégales sans toutefois intervenir. Ils espèrent que le Tribunal reconnaisse que cette « tolérance » de Québec est illégale.