Le SPVM suspend l'agente 728

La constable 728 était devenue une star sur YouTube, en mai dernier, pour avoir violemment poivré des manifestants.
Photo: - Le Devoir La constable 728 était devenue une star sur YouTube, en mai dernier, pour avoir violemment poivré des manifestants.
Cette fois-ci, elle est impliquée dans une arrestation musclée de deux artistes, rue Papineau à Montréal. Selon le reportage de Radio-Canada, l’un des hommes avait une bière à la main alors qu’il se trouvait dans la rue, ouvrant la porte de son studio à son ami. La policière lui aurait alors demandé ses papiers. Ce dernier l’a questionnée sur ses motifs, ce qui a mis le feu aux poudres. Sur les images, filmées par un cellulaire accidentellement activé par la policière qui l’avait saisi, on peut la voir étrangler un homme dans les escaliers. Une fois dans son véhicule, on peut l’entendre insulter les résidants : «Pendant ce temps-là, toute les rats qui étaient en haut dans… les gratteux de guitares, c’toute des osties de carrés rouges là, toute des artistes, astie de, de, en tout cas, des mangeux de marde, fait que là y sont comme toute commencé à sortir de l’appartement, tsé.»

À la suite de la diffusion de ce reportage, le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, a soutenu que des mesures disciplinaires avaient été prises et qu’une enquête interne avait été demandée. «C’est à ce point préoccupant qu’on a décidé, à partir de maintenant, que cette policière sera retirée des opérations et qu’elle ne sera plus en lien avec la population.»

À voir en vidéo