Le cardinal Law, au coeur du scandale sexuel dans l’Église, meurt à 86 ans

Vatican — L’ancien archevêque de Boston, le cardinal Bernard Law, dont le silence a nourri le plus grand scandale à avoir ébranlé l’Église catholique américaine, est mort tôt mercredi à l’âge de 86 ans. Le Vatican, qui a confirmé le décès, signale que le cardinal Law avait été admis récemment dans un hôpital de Rome. Bernard Law, un proche de l’ancien pape Jean-Paul II, a été à une certaine époque l’un des dirigeants les plus puissants du clergé américain. En janvier 2002, le journal The Boston Globe a toutefois publié des articles issus de documents internes du clergé qui démontraient que le cardinal Law avait discrètement confié d’autres fonctions à des prêtres soupçonnés de crimes sexuels sur des personnes d’âge mineur. Le scandale a été détaillé dans le film lauréat d’un Oscar Spotlight.

1 commentaire
  • Yvon Bureau - Abonné 21 décembre 2017 20 h 14

    Honteux

    Il ne mérite qu'une célébration minimale, avec messe basse, très basse, petite même .