Le pape François de retour de voyage en Asie

Photo: Andrew Medichini Agence France-Presse

Le pape François a clos samedi un voyage de six jours pendant lequel il s’est rendu au Myanmar et au Bangladesh. Dans l’avion le ramenant vers Rome, devant les journalistes, le souverain pontife a répondu à tous ceux qui se sont étonnés de sa grande prudence verbale au Myanmar, où il n’a jamais évoqué directement la minorité musulmane apatride et a évité de l’appeler par son nom, prohibé dans ce pays bouddhiste. Il a rappelé qu’il s’est publiquement exprimé à plusieurs reprises sur leur sort depuis la place Saint-Pierre. « Très satisfait » de ses entretiens au Myanmar, le pape a laissé entendre qu’il avait exprimé son opinion sur la crise humanitaire qui secoue le pays beaucoup plus clairement en privé. L’ONU accuse les militaires myanmarais de mener une « épuration ethnique » contre les Rohingyas, qui sont 620 000 à avoir quitté leurs villages de l’État de Rahkine ces trois derniers mois.