​Mgr Gérald Cyprien Lacroix sera nommé cardinal par le pape François

Vatican — L'archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, sera élevé au rang de cardinal par le pape François. L'annonce a été faite dimanche par le Vatican. Mgr Lacroix sera investi lors d'une céromonie officielle qui aura lieu le 22 février prochain, au Vatican.

Mgr Gérald Cyprien Lacroix, âgé de 56 ans, a pris la relève de Mgr Marc Ouellet, à l'Archevêché de Québec, le 22 février 2011. Par le fait même, il devenait le Primat de l'Église catholique au Canada. Il a été ordonné prêtre en 1988.

Mgr Lacroix est originaire de Saint-Hilaire de Dorset, en Beauce.

Le maire de Québec, Régis Labeaume s'est réjoui de cette nomination. Se disant sûr que le nouvau cardinal «relèvera avec grand succès les nouveaux défis qui s'offrent à lui», M. Labeaume a estimé que cette décision «est une véritable reconnaissance du bon travail et de l'engagement continu» de Mgr Gérald Cyprien en tant qu'archevêque de Québec.

Outre Mgr Marc Ouellet, qui oeuvre maintenant auprès du pape à Rome, le Canada comptera désormais trois cardinaux, les autres étant Mgr Jean-Claude Turcotte et Mgr Thomas Collins, à Toronto.

Premières nominations

Le pape François a nommé ses premiers cardinaux dimanche, choisissant 19 hommes originaires des quatre coins du monde, dont Haïti et le Burkina Faso.

Le pontife a fait l'annonce alors qu'il s'adressait à la foule réunie sous la fenêtre de son studio donnant sur la place Saint-Pierre.

Seize de ces nouveaux «princes de l'Église» ont moins de 80 ans, ce qui veut dire qu'ils pourront participer à l'élection du prochain pape, la tâche la plus importante des cardinaux.

Certaines des nominations étaient attendues, comme celle du nouveau secrétaire d'État, l'archevêque italien Pietro Parolin, et du préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, l'Allemand Gerhard Ludwig Müller.

Quelques-uns des noms figurant sur la liste ont toutefois surpris les observateurs.

Souci des démunis

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a déclaré que la décision du pape de sélectionner des prélats provenant d'Haïti et du Burkina Faso, qui comptent parmi les pays les plus pauvres de la planète, reflétait son souci des démunis.

L'archevêque de Westminster, Vincent Nichols a également été nommé. Le Saint-Père a aussi retenu la candidature d'ecclésiastiques venant notamment de l'Argentine, du Brésil, du Chili, du Nicaragua, de la Côte d'Ivoire, de la Corée du Sud et des Philippines.

L'un des trois nouveaux cardinaux trop âgés pour prendre part au vote pour le futur pape est monseigneur Loris Francesco Capovilla, un homme de 98 ans ayant agi comme secrétaire personnel du pape Jean XXIII. Ce dernier sera déclaré saint par le Vatican en avril, en même temps que Jean-Paul II.