Paris - Des milliers de personnes défilent contre l'avortement

Paris — Quelque 6500 personnes, selon la police, 40 000 selon les organisateurs, opposées à l'avortement ont défilé hier à Paris pour une septième «grande marche nationale pour le respect de la vie».

Cette participation est deux fois plus importante que celle enregistrée en janvier 2010 lors de la sixième marche, qui avait réuni 3100 personnes selon la police, 20 000 selon les organisateurs.

Composé de nombreuses familles, le cortège, parti de la place de la République derrière une banderole proclamant «Unis pour défendre la vie», a rejoint en fin d'après-midi la place de l'Opéra.

Nombre d'enfants tenaient des ballons rouges et blancs portant l'inscription En marche pour la vie, du nom du collectif de 15 associations appelant à ce rassemblement. Les manifestants, dont des prêtres et des pasteurs, étaient venus de toute la France, à l'occasion du 36e anniversaire de la loi qui a légalisé en France l'avortement, dont ils réclament l'abolition. Chaque année, la France enregistre 200 000 avortements pour 800 000 naissances.

Avant le rassemblement, un message de soutien est arrivé du pape Benoît XVI, qui a encouragé «toutes les personnes engagées dans le combat pour la vie à contribuer avec constance et courage à instaurer une nouvelle culture de la vie, fruit de la culture de la vérité et de l'amour».
4 commentaires
  • Nelson - Inscrit 1 février 2011 12 h 21

    NOUS SOMMES TOUS POUR LA VIE....PERSONNE EST POUR LA MORT.

    Quelle perversion de se dire pour la vie, quand personne est pour la mort.

    Quelle perversion tuer et traumatiser des femmes avec des discours pro-vie, en leur refusant aide médicale pour avorter. (Selon OMS, 70.000 femmes meurent chaque année en avortements sans aide médicale).

    Quelle perversion faire aux autres ce que personne ferait aux femmes de leurs famille, leur refuser aide médicale pour avorter.

    Quelle perversion pénaliser l'avortement et l'aide médicale pour avorter, en sachant que 50 millions des femmes vont avorter inévitablement chaque année. (OMS)

  • Paul Lafrance - Inscrit 3 février 2011 12 h 59

    L'avortement

    Dites ce que vous voulez, faites ce que vous voulez, vous n'y changerez rien: Dès qu'un ovule est fécondé, la vie humaine existe.

  • J.Gabriel - Abonné 28 février 2011 14 h 46

    Que voulez-vous Nelson!

    Que voulez-vous Nelson, il y a des gens qui considèrent que les êtres humains sont égaux et ont par conséquent tous les mêmes droits (la vie étant le premier).

    Si vous êtes en accord avec le fait qu'il est raisonnable et juste d'avorter, il faut que vous prouviez qu'un foetus n'est pas un être humain...

    Je vous rappelle qu'une preuve n'est pas du ressort de l'opinion, ni de la foi. Sans cette preuve, toute tentative de mêler avortement et droit, sera de l'ordre de la perversion.

  • Nelson - Inscrit 8 mars 2011 07 h 49

    SAVOIR QUE LES EMBRYONS ET LES FETUS SONT DES ÊTRES HUMAINS EN DEVENIR N'EMPÊCHE PAS 50 MILLIONS D'INTERRUPTIONS DE GROSSESSE PAR ANNÉ DANS LE MONDE.

    Les avortements son une réalité inévitable, malgré des lois que l'interdisent et des discours des certains ''croyants''......que croient que l'aide médicale pour les femmes qu'avortent devrait être interdit = OMS dit que 70 mille femmes meurent chaque année à cause de ça.

    Personne peut empêcher les avortements, J'ESPÈRE QU'ON S'EN ENTEND LÀ-DESSUS , donc, la seul chose que reste dans le tiers monde (les pays riches l'ont réglé) est dépénaliser l'avortement et l'aide médicale pour avorter, pour éviter des décès et traumatismes graves.

    Ça n'ai pas de sens se dire pour ou contre des avortements sur lesquelles personne a le pouvoir d'empêcher.

    Personne est pro-mort n'ont plus, donc, se dire pro-vie est pervers et indécent.