Une semaine de très grands froids, mais pas de nouveaux records établis au Québec

La province entre tout juste dans la période la plus froide de l’année, qui s’étend du 10 au 30 janvier.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La province entre tout juste dans la période la plus froide de l’année, qui s’étend du 10 au 30 janvier.

La vague de très grands froids a commencé à recouvrir le Québec dans la nuit de lundi à mardi et elle va s’installer pour quelques jours. Mais malgré des températures bien en dessous des normales, on n’a pas établi de nouveaux records météo.

D’après les données fournies par le météorologue à Environnement Canada Simon Legault, il a fait jusqu’à -38 degrés Celsius dans les régions de Chibougamau, de l’Abitibi et de Matagami, dans le nord de la province. Plus au sud, la grande région de Montréal a atteint jusqu’à -27 degrés Celsius en matinée mardi.

En ajoutant l’indice de refroidissement éolien, c’est moins -44 degrés que l’on ressentait à Chibougamau et moins -35 dans le Grand Montréal. S’il ne s’agit pas de froids historiques, « ce n’est quand même pas des températures auxquelles on est habitués », reconnaît M. Legault.

Il met d’ailleurs en garde les gens qui doivent mettre le nez dehors, malgré le froid, de bien se couvrir la peau afin d’éviter les engelures.

Le météorologue souligne que l’on entre tout juste dans la période la plus froide de l’année, qui s’étend du 10 au 30 janvier, mais les températures ressenties cette semaine devraient être bien plus froides que la normale. Les maximums prévus mardi sont plus bas que le minimum normal pour ce temps de l’année.

Mardi sera d’ailleurs la journée la plus froide au Québec cette semaine. Dès mercredi, le météorologue s’attend à ce qu’« une belle amélioration » soit observable partout au Québec ainsi qu’au Nouveau-Brunswick.

« Les températures vont revenir plus près des normales et on va même avoir un peu de neige dans certaines régions du Québec », prévoit-il.

L’est du Québec s’en tire légèrement mieux en raison de la présence du golfe du Saint-Laurent, qui adoucit un peu la température.

À voir en vidéo