Une chaleur record frappe le Québec pour la deuxième fois en août

Des Montréalais se rafraîchissaient dans le fleuve Saint-Laurent dimanche.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Des Montréalais se rafraîchissaient dans le fleuve Saint-Laurent dimanche.

Une nouvelle vague de chaleur intense semblait sur le point d’établir de nouveaux records de chaleur dans plusieurs régions du Québec, dimanche, forçant Environnement Canada et le premier ministre François Legault à lancer des mises en garde à la population.

Le météorologue Simon Legault d’Environnement Canada explique que les températures grimpant bien au-dessus des 30 degrés Celsius sur une bonne partie de la province dépassent la moyenne observée à ce temps-ci de l’année alors qu’on devrait se trouver dans la mi-vingtaine.

Les récents épisodes de chaleur ont d’ailleurs permis de battre un record qui tenait depuis plus d’un siècle.

« Montréal a battu un record de 1916, où l’on avait connu plus de trois journées avec des températures de 33 degrés Celsius, a-t-il mentionné. Alors les vagues de chaleur ne sont pas nouvelles, mais on est bien au-dessus d’où on devrait se trouver. »

Des températures allant jusqu’à 35 degrés Celsius ont été enregistrées au centre-ville de Montréal samedi.

Dans le sud-ouest du Québec, la vague de chaleur sévit depuis vendredi. Elle devrait continuer de déferler sur la province jusqu’à la semaine prochaine.

Dimanche, Environnement Canada a publié un nouvel avertissement de chaleur extrême, indiquant que les températures ressenties devraient demeurer entre 35 et 40 jusqu’à jeudi. On tient donc à rappeler aux gens d’être prudents alors que la chaleur peut représenter un risque pour des personnes vulnérables.

« Les risques sont plus grands pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques et celles qui travaillent ou font de l’exercice à l’extérieur », peut-on lire dans l’avertissement publié en ligne.

Sur Twitter, le premier ministre du Québec, François Legault, a publié à son tour un message encourageant les gens à demeurer en sécurité. « Protégeons nos aînés et les plus vulnérables sans climatisation. Prenez des nouvelles de ceux qui vivent seuls ! » a écrit le premier ministre en rappelant de bien s’hydrater et de trouver refuge dans des lieux frais.

La vague de chaleur a battu des records dans quelques régions de la province au cours de la fin de semaine, particulièrement dans la région de Montréal, où l’humidité ajoute au danger élevé de provoquer des « coups de chaleur et [de] l’épuisement dû à la chaleur ».

Les nuits vont aussi demeurer chaudes avec des minimums de 20 degrés Celsius au moins jusqu’à mardi matin, selon Environnement Canada.

Mais si ces températures extrêmes sont anormales, Simon Legault prévient qu’il faut s’attendre à ce qu’elles deviennent plus fréquentes en raison du réchauffement climatique.  « Les changements climatiques sont déjà en cours et ils ont déjà des impacts sur nous, a-t-il soutenu. On voit les températures augmenter. Les vagues de chaleur sont maintenant plus fréquentes, plus intenses et plus longues. »

À voir en vidéo