Face aux incendies, la Colombie-Britannique déclare l’état d’urgence provincial

Les conditions météorologiques actuelles en Colombie-Britannique pourraient conduire à un comportement d’incendie plus grave et à davantage d’évacuations.
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Les conditions météorologiques actuelles en Colombie-Britannique pourraient conduire à un comportement d’incendie plus grave et à davantage d’évacuations.

Le ministre de la Sécurité publique de la Colombie-Britannique a déclaré un état d’urgence provincial face à la menace croissante des incendies de forêt.

Mike Farnworth dit qu’il a pris la décision sur la base des informations fournies par les autorités selon lesquelles les conditions météorologiques conduiront à un comportement d’incendie plus grave et à davantage d’évacuations.

M. Farnworth dit que la déclaration abordera le potentiel d’un scénario d’évacuation massive et fournira au gouvernement les moyens de sécuriser un hébergement pour soutenir les déplacés.

Il affirme vouloir assurer aux habitants de la Colombie-Britannique que la province déploie tout le personnel et l’équipement disponibles pour lutter contre les incendies.

Près de 300 incendies brûlent à travers la province, dont plusieurs qui empiètent sur les communautés faisant l’objet d’ordres d’évacuation ou d’alertes.

La bande indienne d’Osoyoos a ordonné l’évacuation de plus de 100 propriétés lundi en raison de l’incendie de forêt d’Inkaneep Creek, à environ six kilomètres au nord d’Osoyoos.

Le district régional d’Okanagan-Similkameen a déclaré que les flammes se déplaçaient rapidement vers le nord et qu’il a déclaré l’état d’urgence local lundi soir et ordonné l’évacuation de 60 propriétés, suivie d’alertes d’évacuation pour près de 100 autres et toute la ville d’Oliver.

Le site web du BC Wildfire Service indique que l’incendie a déjà brûlé environ sept kilomètres carrés et que le personnel a travaillé toute la nuit.

Des incendies distincts dans le sud de l’Intérieur ont forcé le district régional de Thompson-Nicola à ordonner l’évacuation lundi de 28 propriétés près de la communauté de Westwold et de sept propriétés près du lac Heffley, le dernier d’une série d’ordres du district.

Les ordres d’évacuation sont venus alors que l’organisation provinciale qui coordonne le soutien d’urgence a prévenu que les logements disponibles pour des milliers d’évacués des incendies de forêt étaient épuisés dans les régions de Thompson et de Cariboo, et que certaines personnes évacuées avaient dû se rendre jusqu’au sud de Chilliwack.

À voir en vidéo