D’autres équipes viennent aider à combattre les incendies en C.-B.

Le service contre les incendies de forêt indique que 196 incendies de forêt actifs brûlent actuellement en Colombie-Britannique.
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Le service contre les incendies de forêt indique que 196 incendies de forêt actifs brûlent actuellement en Colombie-Britannique.

Des équipes de pompiers du Québec et du Nouveau-Brunswick arrivent en Colombie-Britannique pour aider à lutter contre les incendies de forêt dévastateurs.

Le BC Wildfire Service affirme que près de 100 membres hors de la province doivent passer les contrôles de sécurité liés à la COVID-19 avant d’être envoyés sur le terrain.

Sécurité publique Canada a également déclaré avoir obtenu le secours des Forces armées pour fournir un soutien au transport aérien afin de transporter des équipages, des fournitures et du matériel dans et hors des zones d’incendie et pour aider aux évacuations d’urgence si nécessaire.

Le service contre les incendies de forêt indique que 196 incendies de forêt actifs brûlent actuellement en Colombie-Britannique, dont au moins 40 ont éclaté au cours du week-end.

Des ordres d’évacuation sont en place en raison de cinq de ces incendies de forêt, dont un près de Lytton, où un incendie qui a détruit une grande partie du village mercredi dernier couvre 76 kilomètres carrés, mais n’a pas augmenté de manière significative dimanche.

Des incendies séparés au nord de Kamloops et à l’est de la municipalité de 100 Mile House ont également forcé des centaines de personnes à quitter leur domicile et déclenché des alertes d’évacuation pour des centaines d’autres.

Un organisme sans but lucratif qui coordonne l’aide et les ressources interprovinciales prévient que des jours plus difficiles s’annoncent en Colombie-Britannique.

« On s’attend à ce que plusieurs incendies se déclarent chaque jour au cours des [trois] prochains jours », a déclaré le Centre interservices des feux de forêt du Canada dans son rapport publié dimanche.

Environnement Canada maintient des avertissements de chaleur pour plusieurs régions de la Colombie-Britannique, y compris les zones où bon nombre des incendies de forêt les plus menaçants continuent de brûler.

Des maximums diurnes de 35 °C et des minimums nocturnes tombant à peine en dessous de 20 °C augmentent le risque d’incendies de forêt en raison des conditions de sécheresse, selon le bureau météorologique.

La foudre figure dans les prévisions de lundi pour de nombreuses régions, avec un risque d’averses.

L’agence météorologique prévoyait que la vague de chaleur qui a commencé le mois dernier se poursuivrait au moins jusqu’à lundi soir.

À voir en vidéo