La vague de chaleur extrême dans l’Ouest canadien en données

Depuis dimanche, d’est en ouest, le Canada fait face à de multiples vagues de chaleur, dont une importante canicule sur l’ensemble des territoires de la Colombie-Britannique et des provinces des Prairies.

La côte ouest a été particulièrement touchée par cette chaleur intense : le village de Lytton, à 261 km au nord-est de Vancouver, a battu lundi le record de la plus haute température enregistrée au pays. Le thermomètre a atteint les 47,9 degrés Celsius, après avoir battu le record national la veille, dimanche, avec une température de 46,6 degrés.

Le précédent record était de 45,0 °C, une température enregistrée dans les localités de Midale et Yellow Grass, en Saskatchewan, le 5 juillet 1937.

 

 

Bien que Lytton ait établi un nouveau record national, il ne s’agit pas de la seule municipalité au pays à avoir fracassé des records de température. D’après des données publiées par Environnement Canada en date de lundi, plusieurs villes en Alberta, en Colombie-Britannique et dans les Territoires du Nord-Ouest ont enregistré des températures records.

À Vancouver, notamment, un nouveau sommet de 31,7 °C a été recensé dimanche, le précédent record de 27,2 degrés datant de 1935. Le 28 juin, la température a dépassé les 40 °C dans au moins une vingtaine de municipalités de Colombie-Britannique.

Le sud-ouest du Québec est aussi frappé par une vague de chaleur, selon les données publiées mardi par Environnement Canada. Toute la grande région de Montréal est notamment concernée par des avertissements de chaleur.

À voir en vidéo