Déforestation - Les gorilles des montagnes d'Afrique centrale sont menacés

Gland, Suisse — La destruction de 1500 hectares de forêts dans le Parc national des Virunga, situé aux confins de la République démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et de l'Ouganda, menace la vie de plusieurs centaines de gorilles des montagnes, a averti hier le WWF International.

Depuis avril, des convois d'hommes en provenance du Rwanda et de RDC détruisent de large parties de cette forêt située en territoire congolais, pour y développer des terres agricoles et pastorales.

Or, ce parc abrite plus de la moitié des quelque 700 gorilles des montagnes survivants dans le monde, l'une des espèces les plus menacées à ce jour, selon l'organisation de conservation de la nature. Les gorilles des monts Virunga étaient pourtant en augmentation de 17 % par rapport à 1989, date du précédent recensement.