Déversement à une station de pompage de Trans Mountain

Trans Mountain dit que le déversement s’est limité au terrain appartenant à l’entreprise. Le pétrole a été récupéré, et il sera éliminé dans des installations approuvées.
Photo: Darryl Dick La Presse canadienne Trans Mountain dit que le déversement s’est limité au terrain appartenant à l’entreprise. Le pétrole a été récupéré, et il sera éliminé dans des installations approuvées.

Trans Mountain estime que 1195 barils de brut léger se sont déversés à la suite d’une fuite dans sa station de pompage de pipeline à Abbotsford, en Colombie-Britannique.

Une enquête est en cours.

La société appartenant à la Couronne a dit par communiqué que la cause du déversement semble être liée à un raccord défectueux sur un morceau de tuyau de 2,5 centimètres.

Le communiqué indique que le pipeline devrait redémarrer dimanche, après un suivi des protocoles de sécurité.

Trans Mountain dit que le déversement s’est limité au terrain appartenant à l’entreprise. Le pétrole a été récupéré, et il sera éliminé dans des installations approuvées.

Selon l’entreprise, il n’y a pas d’indication de risque pour le public ou la communauté.

Le pipeline a été fermé tôt samedi quand une alarme a été lancée au sujet du déversement à cette station, non loin de la frontière américaine.