Octobre 2019 a été le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré

Des surfeurs new-yorkais profitent de la vague de chaleur qui s’est abattue sur la métropole américaine au début du mois d’octobre dernier.
Photo: Spencer Platt Archives Getty Images/AFP Des surfeurs new-yorkais profitent de la vague de chaleur qui s’est abattue sur la métropole américaine au début du mois d’octobre dernier.

Octobre 2019 a été le mois d’octobre le plus chaud jamais enregistré sur la planète, a annoncé mardi le service européen Copernicus sur le changement climatique, notant qu’il s’agit du 5e mois consécutif battant ou s’approchant d’un record.

Le mois d’octobre de cette année a été 0,69 °C au-dessus de la température moyenne de la période de référence 1981-2010, battant de très peu (0,01 °C) octobre 2015, mais à 1,2 °C au-dessus de la température préindustrielle.

« C’est le cinquième mois d’affilée qui enregistre un record ou s’approche très près d’un record », a souligné Copernicus dans un communiqué.

Juin 2019 avait été le mois de juin le plus chaud et juillet avait atteint le record absolu du mois le plus chaud jamais enregistré. Août 2019 s’était classé deuxième mois d’août et septembre en première place.

Les quatre dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées sur la planète. Déjà, en août, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) estimait déjà que l’année 2019 se classerait dans le top-5 des prévisions, en ligne avec les impacts du changement climatique prévus par les scientifiques.