Des militants écologistes manifestent au centre-ville de Montréal

Réunis dans le but de mener une nouvelle action de désobéissance civile, environ 200 militants se sont butés à un blocage du boulevard René-Lévesque par des policiers antiémeute du SPVM.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Réunis dans le but de mener une nouvelle action de désobéissance civile, environ 200 militants se sont butés à un blocage du boulevard René-Lévesque par des policiers antiémeute du SPVM.

Après le coup d’éclat d’Extinction Rébellion ce matin sur le pont Jacques-Cartier, environ 200 militants de l’organisation écologiste tentaient de manifester mardi en fin de journée au centre-ville de Montréal.

Réunis dans le but de mener une nouvelle action de désobéissance civile, ils se sont butés à un blocage du boulevard René-Lévesque par des policiers antiémeute du SPVM.

Les manifestants, qui se disent non-violents, ont finalement convenu de demeurer sur place, selon ce qu’a constaté Le Devoir.

Les manifestants réclament que les gouvernements posent des gestes plus ambitieux de lutte contre les changements climatiques. Au Québec, ils dénoncent aussi l’appui du gouvernement Legault au projet d’usine de liquéfaction de gaz naturel Énergie Saguenay.

Les militants d’Extinction Rébellion mènent cette semaine des coups d’éclat dans plusieurs villes dans le monde.