Des centaines de milliers d’élèves descendent dans les rues du monde

Partout dans le monde, comme ici en Argentine, des centaines de milliers d’élèves sont descendus dans la rue.
Photo: Ronaldo Schemidt Agence France-Presse Partout dans le monde, comme ici en Argentine, des centaines de milliers d’élèves sont descendus dans la rue.

Des centaines de milliers d’élèves sont descendus dans les rues du monde vendredi pour participer à une deuxième vague de manifestations planétaires réclamant une action rapide contre les changements climatiques.

Les manifestations ont été inspirées par l’adolescente suédoise Greta Thunberg, qui s’est adressée cette semaine aux dirigeants du monde lors d’un sommet des Nations unies à New York.

Les rassemblements de vendredi ont débuté en Nouvelle-Zélande, où des jeunes ont défilé devant le parlement à Wellington, donnant lieu à l’une des plus grandes manifestations jamais organisées dans la région. Des milliers d’autres personnes ont marché à Auckland et dans d’autres régions du pays.

De l’autre côté de la planète, plus de 100 000 personnes se sont rassemblées dans la capitale italienne, Rome, où les manifestants ont brandi des pancartes avec des slogans tels que « Changer le système, pas le climat », ou simplement le mot « Avenir ».

Des marches ont eu lieu dans environ 180 endroits à travers l’Italie, y compris le centre financier du pays, Milan, où une bannière disait : « Comment osez-vous ! » — l’accusation que Mme Thunberg, 16 ans, a lancée aux dirigeants mondiaux lors de son discours à New York lundi.

Les écoliers de Dharmsala, en Inde, ont exprimé leurs craintes quant à l’impact du réchauffement climatique sur la jeune génération. L’Asie du Sud est fortement tributaire de l’eau des glaciers de l’Himalaya, menacés par les changements climatiques.

À Berlin, des militants du groupe Vendredis pour l’avenir ont bravé les pluies persistantes pour protester contre des mesures que le gouvernement allemand a récemment approuvées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays. Les experts disent que la proposition est loin de répondre à ce qui est nécessaire pour que le sixième émetteur au monde atteigne l’objectif de l’Accord de Paris sur le climat.

Aux Pays-Bas, des milliers de personnes ont participé à une manifestation à La Haye.